Archives pour la catégorie Uncategorized

Salon du livre de Belém: interventions au salon, à l’université fédérale du Pará, à l’Alliance Française

Intervention à l’UFPA

Semaine bien remplie d’interventions et de rencontres à Belém, à l’occasion du Salon du Livre : table ronde sur la traduction au salon, en compagnie notamment d’Edyr Augusto, auteur paraense de romans terriblement réalistes sur Belém et ses alentours, plus connu en France que dans sa ville ! Présentation de nos œuvres à l’Alliance Française, avec Catherine Le Pelletier, interventions sur la littérature guyanaise et sur le travail d’écriture à l’Université Fédérale du Pará (UFPA). Merci à l’Alliance Française de Belém et à Promolivres pour cette semaine très enrichissante.

Avec l’écrivain Edyr Augusto et C. Le Pelletier au salon du livre de Belém
A l’Alliance Française de Belém, avec Catherine Le Pelletier et Maiwenn Le Nedellec, directrice

Soirée littéraire à Kourou: merci à tous

La soirée littéraire organisée pour la sortie de le traduction du « Rêve dans un noyau d’avocat », de Moacyr Scliar, s’est déroulée dans une ambiance conviviale et sympathique, en musique, sous la pleine lune qui nous honorait de ses reflets marins. Merci à tous de votre présence, à Maria pour son accueil et son excellent planteur, à nos trois musiciens de choc, et à Nature Amazonie pour le soutien.

Sortie de ma traduction du roman brésilien « Un rêve dans le noyau d’avocat », de Moacyr Scliar et soirée littéraire à Kourou

Après Guyanismes et La Vénus du Maroni, je sors cette fois-ci la traduction d’un roman brésilien, « Un rêve dans le noyau d’avocat« . C’est une belle œuvre pour les jeunes et les adultes, qui parle de migration, d’intégration, de communautarisme et d’apprentissage de la tolérance, par les mésaventures d’un jeune Juif qui tombe amoureux d’une jeune noire de Salvador de Bahia dans le São Paulo des années 50.

Une soirée littéraire est prévue jeudi premier mars 2018, à Kourou, au Petit Théâtre d’Iguarapinga (Front de Mer).

Moacyr Scliar, décédé en 2011, était une des grandes figures de la littérature brésilienne, membre de l’académie brésilienne des lettres. Ses livres ont été traduits en douze langues.