Brasilyane

logoRetrouvez les actualités du Nord et du Nordeste du Brésil depuis la Guyane Française, et plein d’infos sur ces régions méconnues.

2 réflexions au sujet de « Brasilyane »

  1. bjour François-Xavier, tu nous indiques le 03 mai 2015 que la route s’est écroulé samedi 02 mai 2015. Saches que sur selesnafes.com de ce jour (04 mai 2015) il est indiqué le massage suivant :
    Il a été libéré dans l’après-midi du dimanche, 03 la circulation des véhicules sur le BR-156 dans le tronçon qui est à 90 kilomètres de Oiapoque, près de la ville de Cassiporé, interrompu depuis samedi matin, 2, en raison de l’érosion causée par de fortes pluies qui ont fait exploser un trou de cinq mètres sur la route bloquant le trafic sur le site.

    Les réparations d’urgence, qui tablaient sur l’achèvement de cinq jours, ont été réalisées en moins de deux jours. Les communautés touchées avec un trafic cessé pas souffert de pénuries d’électricité, de l’énergie ou de carburant.

    «Nous avons dû mettre sur pied un groupe de travail pour le service à effectuer prudemment et rapidement », a déclaré le gouverneur Waldez Garcia, qui était sur place pour surveiller le travail. « Nous avons tous besoin de la pleine exploitation de la route, mais il ya des gens qui dépendent de cette section pour effectuer leurs tâches quotidiennes et répondre à leurs besoins les plus élémentaires comme la nourriture », a déclaré le gouverneur.

    Un pont parallèle au site est en cours de construction pour prévenir les troubles à venir dans le tronçon. Les prévisions, selon le chef du Bureau de Setrap, Benedito Sousa, est que dans dix jours, elle a déjà publié pour le trafic. « Le travail est intense. La circulation des véhicules est normal que nous allons continuer à surveiller, et dans les dix prochains jours, nous allons construire un pont pour faciliter la peine « , a déclaré Benoît XVI.

    Le gouvernement d’Amapá a mobilisé la société responsable du maintien de la BR-156, la police fédérale des routes, l’DNIT, l’armée brésilienne, afin de les sensibiliser à fournir tout l’appui nécessaire et d’assurer la sécurité des personnes voyageant sur ce tronçon.

    A également participé à l’action des organes de sécurité publique et de la défense civile, les services de l’Etat (Transports Setrap) et de l’inclusion et de la mobilisation sociale (SIMS), et de la Compagnie d’électricité Amapá (CEA).

    Bien cordialement, Patrick Breuil 0694 43 77 74

    1. Bonjour et désolé de répondre aussi tardivement. Un grand merci pour ces informations que je n’ai malheureusement pas vues, noyées dans la montagne de spams que je reçois sur ce blog, plutôt destiné à mon actualité d’écrivain. En fait, pour publier des infos sur le Brésil, il faut plutôt passer par le forum de Brasilyane (http://brasilyane.net), les posts se trouvant automatiquement reproduits en page d’accueil du site principal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *